Chiche ! Chambéry (73)

En Savoie, on interpelle les sans-papiers à la sortie de la Préfecture : c’est intolérable !

lundi 16 février 2009

Lundi 19 janvier, à Chambéry (73), une jeune femme, en situation irrégulière, s’est présentée sans accompagnement associatif, à la Préfecture de Savoie, en vue d’une demande de régularisation. Après un temps d’attente prolongé et un refus d’enregistrer sa demande, la jeune femme est sortie.

Au seuil de la préfecture, elle a été contrôlée par la Police de l’Air et des Frontières (P.A.F.) Sans-papiers en règle, elle a été mise en garde à vue, puis transférée au Centre de Rétention Administrative de Lyon St Exupéry. Le juge des libertés estimant les conditions de son arrestation non conformes au droit avait prononcée sa libération ; mais la préfecture de Savoie a obtenu gain de cause en appel devant le tribunal administratif. Elle a été expulsée.

RESF73 soutient les protestations déjà émises par ailleurs et juge inadmissible que des démarches volontaires aboutissent à interpellation ! La mission desdits services est incompatible dans son esprit avec une telle menace. Chacun, français ou étrangers, avec ou sans papiers, doit pouvoir approcher les services publics administratifs en confiance, sans risque pour sa liberté !

Dans son édition du 16 février, Le Dauphiné Libéré relate cet événement.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 161315

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Nos actions  Suivre la vie du site Collectifs locaux  Suivre la vie du site Réseau éducation sans frontières 73   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES

Creative Commons License