Chiche ! Chambéry (73)

Si la solidarité est un délit, nous demandons à être poursuivis pour ce délit !

lundi 6 avril 2009

18 février 2009- 7H45- Calais : la police frappe à la porte d’une femme bénévole des Restos du Cœur qui aide les migrants qui errent « dans la nature » en leur donnant vêtements et nourriture… On l’emmène en garde à vue et on la poursuit pour « aide aux personnes en situation irrégulière ».

16 février 2009- Marseille : Perquisition policière à la communauté Emmaüs Pointe Rouge afin de recenser la présence d’éventuels sans papiers. L’un d’entre eux Hamid, est emmené en garde à vue

Et tant d’autres faits similaires…De plus en plus de bénévoles associatifs, de militants qui « aident » les sans papiers sont inquiétés, emmenés en garde à vue, l’objet de poursuites et de procès…Un objectif de plus de 5 000 interpellation d’ « aidants » a été fixés pour 2009, 5 500 pour 2 010 !

Nous sommes tous concernés : parce qu’ avant d’être « sans papiers », ces hommes, ces femmes et ces enfants sont des personnes en difficulté, isolées et démunies et il est de notre devoir de citoyen de les aider dans la dignité et le respect dû à chaque être humain. Alors si la solidarité devient un délit, nous demandons à être poursuivis pour ce délit !

Pour devenir "délinquants de la solidarité", on peut s’inscrire sur Internet.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 160372

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Nos actions  Suivre la vie du site Collectifs locaux  Suivre la vie du site Réseau éducation sans frontières 73   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES

Creative Commons License